Rondomat duo
Rondomat duo

Rondomat duo

L'eau douce

 
Demander un devis
  • Adoucisseur duo pour une eau adoucie 24/24h
  • Consommation économique grâce aux volumes compacts de résine
  • Désinfection ultra performante
  • Réglage précis de la dureté résiduelle
  • Régénération courte et économique (nécessite moins de sel et d'eau de rinçage)
Aller à
Détails du produit
Caractéristiques techniques
Questions fréquentes

Rondomat Duo I est un adou­cis­seur en duplex écono­mique et hygié­nique pour l'eau potable et appli­ca­tions indus­trielles. Il a été déve­loppé avec deux objec­tifs spéci­fiques:

  • limiter au minimum la proli­fé­ra­tion de bacté­ries dans les résines
  • réduire consi­dé­ra­ble­ment la consom­ma­tion de sel et d'eau de rinçage
  • Chaque gamme de cet appa­reil, Rondomat Duo I ou DVGW, se décline en 4 modèles, à choisir en fonc­tion de la consom­ma­tion quoti­dienne et du débit de pointe.
  • La variante DVGW se carac­té­rise par une désin­fec­tion par résine, la version I n'en possède pas et la version DVGW BOB offre un double bac à sel

Rondomat Duo I est un adou­cis­seur en duplex écono­mique et hygié­nique pour l'eau potable et appli­ca­tions indus­trielles. Il a été déve­loppé avec deux objec­tifs spéci­fiques:

  • limiter au minimum la proli­fé­ra­tion de bacté­ries dans les résines
  • réduire consi­dé­ra­ble­ment la consom­ma­tion de sel et d'eau de rinçage
  • Chaque gamme de cet appa­reil, Rondomat Duo I ou DVGW, se décline en 4 modèles, à choisir en fonc­tion de la consom­ma­tion quoti­dienne et du débit de pointe.
  • La variante DVGW se carac­té­rise par une désin­fec­tion par résine, la version I n'en possède pas et la version DVGW BOB offre un double bac à sel

Caractéristiques techniques

Caractéristiques du produit

Raccordement5/4" - 2''
Débit continu max. à une dureté rés.de2m³/h - 10 m³/u
Débit continu max. à une dureté rés.de3,5m³/h - 17 m³/u
Consommation sel par m³. °fca. 19 g
Consommation d’eau de rinçage par m³0,62-1,08 l
Approvisionnement en sel75 kg - 150 kg
Puissance (en service/en régénération)< 10/50 > W
Pression d’exploitation min-max:< 2,5/8 > bar
Poids en service, env.160 kg

Quels filtres d'eau potable existent déjà ?

Il existe une large gamme allant des filtres simples avec cartouches jetables aux filtres à rinçage automatique avec contact d'alarme pour les systèmes de gestion des bâtiments. Des filtres avec systèmes de rinçage à contre-courant fournissent aussi, pendant les rinçages, une eau filtrée aux utilisateurs. Les éléments de filtre tissés doivent être évités étant donné que les particules de crasse sont comprimées à travers le tissu en raison de la perte de pression (créée par l'accumulation d'impuretés). Tous les filtres d'eau potable BWT ont une finesse de filtration de 90 à 100 µm.

Quelle est la finesse de filtration idéale ?

La finesse de filtration est sélectionnée en fonction de l'application. Nous distinguons notamment ici l'eau potable, l'eau de pluie, l'eau de piscine et l'eau de traitement. Pour l'eau potable qui est déjà filtrée à la source (dans les entreprises d'eau potable), les normes DIN/EN prescrivent de placer des filtres d'une finesse comprise entre 80 et 150 µm. Ceci est à la fois la limite de ce que l'oeil humain peut encore percevoir et la valeur en dessous de laquelle aucune perturbation de fonctionnement ne se produit plus dans des installations sanitaires. Pour les eaux de pluie et souterraines non traitées, l'idéal est une filtration plus fine égale ou inférieure à 50 µm. Les filtres à sable pour les piscines retiennent des particules supérieures à 50 µm. Les filtres d'eaux de traitement existent dans toutes les finesses, allant même jusqu'à moins de 0,1 µm. La sensibilité de l'équipement de traitement détermine la finesse. En fonction de leur construction, les modèles à filtre fin offrent une efficacité de fonctionnement nominale (50 à 70 %) ou absolue (>99 %).

Quels filtres d'eau de pluie existent déjà ?

Si l'eau de pluie sert simplement à l'alimentation des toilettes, une filtration des particules au moyen d'un filtre à sable ou à poches suffit. D'autre part, vous pouvez opter pour un filtre à charbon actif. Contactez-nous pour des fiches techniques ou un conseil.

Quel type de sel puis-je utiliser idéalement pour un adoucisseur d'eau ?

Le meilleur sel pour un adoucisseur d'eau est un sel sous forme de comprimés. Essayez d'éviter le sel en cristaux : celui-ci est moins pur et se dissout moins facilement, ce qui peut entraîner l'obstruction du clapet à saumure. Les BWT PERLA-TABS ont une pureté de 99,6 % et sont disponibles chez les grossistes de matériel sanitaire proches de chez vous ou sur la boutique en ligne.

Quelle dureté rési­duelle faut-​il sélec­tionner ?

Pour l'eau potable, la norme de 15°f existait antérieurement ; celle-ci avait surtout été déterminée pour ne pas corroder trop vite les conduites en cuivre et en acier galvanisé. Depuis l'utilisation généralisée de plastique, ainsi qu'en raison des directives récentes concernant la maîtrise de la légionelle (avec le maintien à haute température des conduites circulaires d'eau chaude), la dureté résiduelle sélectionnée est généralement comprise entre 5 et 10°f. Lorsque l'eau adoucie alimente aussi des équipements plus sensibles, des duretés résiduelles plus basses doivent être réglées.

Quelles innovations technologiques peut-on encore attendre des adoucisseurs ?

Les équipements sortis dernièrement nécessitent moins de sel et d'eau de rinçage : cela s'explique d'abord par l'utilisation de volumes réduits de résine dans des montages duo ou multi ; les recherches ont en effet montré qu'une efficacité supérieure de l'échange d'ions est obtenue à partir de volumes de résine réduits. Dans les grandes installations, le gaspillage de l'eau est contré par la mesure de conductibilité et par la limitation des problèmes liés à la fluctuation de la pression dans l'eau d'alimentation grâce à l'utilisation d'une pompe à jet au lieu des venturi traditionnels.

Faut-il choisir un système simplex, duo ou duplex ?

Le simplex classique (1 flacon de résine avec 1 récipient à sel) ne sert pratiquement plus qu'à l'usage ménager. Pour les gros consommateurs, l'investissement un peu supérieur d'un duo/duplex/multi peut être récupéré rapidement grâce à la consommation inférieure de sel et d'eau de rinçage. Un duplex est constitué de 2 équipements simplex qui peuvent fonctionner en alternance ou en parallèle ; un duo consiste en 2 flacons de résine avec 1 commande et 1 récipient à sel ; un multi présente plusieurs colonnes, bacs à sel, commandes, ... Un duo coûte à peine plus qu'un simplex, mais offre néanmoins plusieurs avantages d'un duplex : eau douce 24h/24 et utilisation de la capacité de résine à 100 %.
Voir plus
Détails du produit

Rondomat Duo I est un adou­cis­seur en duplex écono­mique et hygié­nique pour l'eau potable et appli­ca­tions indus­trielles. Il a été déve­loppé avec deux objec­tifs spéci­fiques:

  • limiter au minimum la proli­fé­ra­tion de bacté­ries dans les résines
  • réduire consi­dé­ra­ble­ment la consom­ma­tion de sel et d'eau de rinçage
  • Chaque gamme de cet appa­reil, Rondomat Duo I ou DVGW, se décline en 4 modèles, à choisir en fonc­tion de la consom­ma­tion quoti­dienne et du débit de pointe.
  • La variante DVGW se carac­té­rise par une désin­fec­tion par résine, la version I n'en possède pas et la version DVGW BOB offre un double bac à sel

Rondomat Duo I est un adou­cis­seur en duplex écono­mique et hygié­nique pour l'eau potable et appli­ca­tions indus­trielles. Il a été déve­loppé avec deux objec­tifs spéci­fiques:

  • limiter au minimum la proli­fé­ra­tion de bacté­ries dans les résines
  • réduire consi­dé­ra­ble­ment la consom­ma­tion de sel et d'eau de rinçage
  • Chaque gamme de cet appa­reil, Rondomat Duo I ou DVGW, se décline en 4 modèles, à choisir en fonc­tion de la consom­ma­tion quoti­dienne et du débit de pointe.
  • La variante DVGW se carac­té­rise par une désin­fec­tion par résine, la version I n'en possède pas et la version DVGW BOB offre un double bac à sel
Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques

Caractéristiques du produit

Raccordement5/4" - 2''
Débit continu max. à une dureté rés.de2m³/h - 10 m³/u
Débit continu max. à une dureté rés.de3,5m³/h - 17 m³/u
Consommation sel par m³. °fca. 19 g
Consommation d’eau de rinçage par m³0,62-1,08 l
Approvisionnement en sel75 kg - 150 kg
Puissance (en service/en régénération)< 10/50 > W
Pression d’exploitation min-max:< 2,5/8 > bar
Poids en service, env.160 kg
Questions fréquentes

Quels filtres d'eau potable existent déjà ?

Il existe une large gamme allant des filtres simples avec cartouches jetables aux filtres à rinçage automatique avec contact d'alarme pour les systèmes de gestion des bâtiments. Des filtres avec systèmes de rinçage à contre-courant fournissent aussi, pendant les rinçages, une eau filtrée aux utilisateurs. Les éléments de filtre tissés doivent être évités étant donné que les particules de crasse sont comprimées à travers le tissu en raison de la perte de pression (créée par l'accumulation d'impuretés). Tous les filtres d'eau potable BWT ont une finesse de filtration de 90 à 100 µm.

Quelle est la finesse de filtration idéale ?

La finesse de filtration est sélectionnée en fonction de l'application. Nous distinguons notamment ici l'eau potable, l'eau de pluie, l'eau de piscine et l'eau de traitement. Pour l'eau potable qui est déjà filtrée à la source (dans les entreprises d'eau potable), les normes DIN/EN prescrivent de placer des filtres d'une finesse comprise entre 80 et 150 µm. Ceci est à la fois la limite de ce que l'oeil humain peut encore percevoir et la valeur en dessous de laquelle aucune perturbation de fonctionnement ne se produit plus dans des installations sanitaires. Pour les eaux de pluie et souterraines non traitées, l'idéal est une filtration plus fine égale ou inférieure à 50 µm. Les filtres à sable pour les piscines retiennent des particules supérieures à 50 µm. Les filtres d'eaux de traitement existent dans toutes les finesses, allant même jusqu'à moins de 0,1 µm. La sensibilité de l'équipement de traitement détermine la finesse. En fonction de leur construction, les modèles à filtre fin offrent une efficacité de fonctionnement nominale (50 à 70 %) ou absolue (>99 %).

Quels filtres d'eau de pluie existent déjà ?

Si l'eau de pluie sert simplement à l'alimentation des toilettes, une filtration des particules au moyen d'un filtre à sable ou à poches suffit. D'autre part, vous pouvez opter pour un filtre à charbon actif. Contactez-nous pour des fiches techniques ou un conseil.

Quel type de sel puis-je utiliser idéalement pour un adoucisseur d'eau ?

Le meilleur sel pour un adoucisseur d'eau est un sel sous forme de comprimés. Essayez d'éviter le sel en cristaux : celui-ci est moins pur et se dissout moins facilement, ce qui peut entraîner l'obstruction du clapet à saumure. Les BWT PERLA-TABS ont une pureté de 99,6 % et sont disponibles chez les grossistes de matériel sanitaire proches de chez vous ou sur la boutique en ligne.

Quelle dureté rési­duelle faut-​il sélec­tionner ?

Pour l'eau potable, la norme de 15°f existait antérieurement ; celle-ci avait surtout été déterminée pour ne pas corroder trop vite les conduites en cuivre et en acier galvanisé. Depuis l'utilisation généralisée de plastique, ainsi qu'en raison des directives récentes concernant la maîtrise de la légionelle (avec le maintien à haute température des conduites circulaires d'eau chaude), la dureté résiduelle sélectionnée est généralement comprise entre 5 et 10°f. Lorsque l'eau adoucie alimente aussi des équipements plus sensibles, des duretés résiduelles plus basses doivent être réglées.

Quelles innovations technologiques peut-on encore attendre des adoucisseurs ?

Les équipements sortis dernièrement nécessitent moins de sel et d'eau de rinçage : cela s'explique d'abord par l'utilisation de volumes réduits de résine dans des montages duo ou multi ; les recherches ont en effet montré qu'une efficacité supérieure de l'échange d'ions est obtenue à partir de volumes de résine réduits. Dans les grandes installations, le gaspillage de l'eau est contré par la mesure de conductibilité et par la limitation des problèmes liés à la fluctuation de la pression dans l'eau d'alimentation grâce à l'utilisation d'une pompe à jet au lieu des venturi traditionnels.

Faut-il choisir un système simplex, duo ou duplex ?

Le simplex classique (1 flacon de résine avec 1 récipient à sel) ne sert pratiquement plus qu'à l'usage ménager. Pour les gros consommateurs, l'investissement un peu supérieur d'un duo/duplex/multi peut être récupéré rapidement grâce à la consommation inférieure de sel et d'eau de rinçage. Un duplex est constitué de 2 équipements simplex qui peuvent fonctionner en alternance ou en parallèle ; un duo consiste en 2 flacons de résine avec 1 commande et 1 récipient à sel ; un multi présente plusieurs colonnes, bacs à sel, commandes, ... Un duo coûte à peine plus qu'un simplex, mais offre néanmoins plusieurs avantages d'un duplex : eau douce 24h/24 et utilisation de la capacité de résine à 100 %.
Voir plus

Une vie plus douce sans calcaire

Le Rondomat Duo - DVGW nécessite peu d'entretien et entraîne une consommation plus faible ainsi qu'un coût énergétique plus faible. Il assure une protection pour vos appareils; il empêche une dégradation prématurée et une surconsommation énergétique causée par le calcaire.
L'eau douce rondomat

L'adoucisseur idéal pour un bâtiment

Le Rondomat Duo DVGW est l'adoucisseur idéal pour un bâtiment public: il prépare l'eau potable pour les cuisines de collectivité, l'humidification, l'eau de chauffage, etc. La vanne de dureté résiduelle interne est ajustée à la qualité de l'eau ayant la plus faible dureté résiduelle, les autres duretés résiduelles sont obtenues au moyen de vannes de mélange externes dans des conduites de dérivation.
Voordelen van gestandaardiseerde apparatuur

Services

Rondomat duo

Rondomat duo

Visit our international website

Stay on this website