Site Web international
Votre pays ne figure pas ici ?
BWT collabore avec des milliers de partenaires dans plus de 80 pays.

Économiser intelligemment durant les saisons froides

Clever sparen
Clever sparen
Le chauffage, précisément, présente un fort potentiel d'économies. C'est la raison pour laquelle nous avons rassemblé quelques astuces qui vous permettront d'économiser intelligemment en vous chauffant.
.
Lorsque les jours raccourcissent lentement mais sûrement. Lorsque le thermomètre commence à afficher des températures négatives. Lorsqu'il fait froid et sombre le matin. C'est le moment de profiter d'un confort douillet chez soi. Le chauffage apporte une contribution non négligeable ! Aujourd'hui, il suffit généralement d'appuyer sur un bouton, de tourner un curseur pour bénéficier d'une chaleur confortable. Mais nous savons tous que le chauffage est très coûteux ! Dans le même temps, le chauffage, précisément, présente un fort potentiel d'économies. C'est la raison pour laquelle nous avons rassemblé quelques astuces qui vous permettront d'économiser intelligemment en vous chauffant.

1. Traiter l'eau de chauffage de manière optimale

Dans un système de chauffage, seule l'eau qui a été spécialement traitée à cette fin est perdue – en aucun cas l'eau du robinet normale. L'eau de chauffage doit en effet satisfaire à des exigences très spécifiques : une eau traitée de manière optimale pour le chauffage a une salinité faible et est exempte de calcaire. Elle doit avoir une dureté et un pH précis et avoir une concentration donnée d'oxygène. Il est alors superflu d'ajouter des additifs ou des produits chimiques nocifs pour l'environnement. Si l'eau utilisée pour un chauffage est inadaptée, le calcaire peut s'accumuler, et réduire ainsi les performances du chauffage et entraîner une demande énergétique plus élevée. Une eau inadaptée peut également attaquer les parties métalliques du système et provoquer de la corrosion. Cela implique des réparations, qui s'avèrent également coûteuses.

Conseil : Traiter l'eau de chauf­fage

Les chauffages ne devraient utiliser que de l'eau spécialement traitée. Votre système de chauffage peut alors fonctionner efficacement, vous avez besoin de moins d'énergie, les réparations nécessaires sont moins nombreuses et vos coûts restent faibles.

Vous vous assurez ainsi d'un fonctionnement efficace, sans entretien et sans soucis pour toute la durée de l'hiver.

AQA therm Galerie

2. Le moindre degré compte

Abaisser la température ambiante, c'est la possibilité de faire des économie spectaculaires : avec un seul degré de moins, les coûts énergétiques sont diminués de 6 %. Par exemple, en abaissant la température de 23 à 18 degrés Celsius, on réduit les coûts de chauffage de 30 %. La valeur de référence est la suivante : dans le salon, la température doit être de 20 degrés, dans la cuisine, où le lave-vaisselle, la cuisinière et les autres appareils électriques « chauffent » également, il suffit de 18 degrés et dans la chambre à coucher, de 17 degrés. Mais ce qui importe en fin de compte, c'est la température à laquelle chacun se sent bien.

3. Utilisation intelligente du ther­mo­stat

Il y a un proverbe qui dit que tout est une question de timing ! Cela vaut également pour le chauffage : si vous réglez intelligemment votre thermostat, vous chaufferez les pièces, comme la salle de bains, au moment voulu. Pour qu'il fasse bon et chaud dans la salle de bains à temps pour la douche du matin, par exemple. Vous n'avez plus besoin de ventilo-convecteurs supplémentaires. Après tout, le chauffage à l'électricité est plus coûteux que toute autre forme de production de chaleur : pour un ventilo-convecteur de 2 000 watts, les coûts d'électricité s'élèvent à environ 80 euros pendant une période de chauffage. Par conséquent : veillez à toujours chauffer au bon moment !

4. Vérifier régulièrement le chauffage

En faisant contrôler régulièrement le système de chauffage par un installateur, vous vous assurez que votre système de chauffage fonctionne de manière efficace et économique. Autre conseil : la plupart du temps, les professionnels peuvent vous gratifier d'un conseil professionnel pour économiser.

5. La ventilation du système de chauffage

Les gargouillis et les coups de bélier incessants des tuyaux de chauffage vous dérangent-ils ? Les radiateurs ne chauffent plus vraiment ? Alors il est grand temps de purger à nouveau votre système de chauffage ! Vous n'avez pas besoin d'un spécialiste pour cela – c'est une tâche que vous pouvez réaliser vous-même rapidement : il suffit d'ouvrir la vis de purge avec la clé fournie et de laisser l'air s'échapper jusqu'à ce que l'eau s'échappe. Coupez ensuite l'air. L'air est alors évacué. Après la purge, vérifiez la pression de l'eau du système.

6. Isoler les cavités des radiateurs

Parfois, il convient de regarder derrière les radiateurs pour économiser de l'argent. Pourquoi ? L'explication est simple : il n'est pas rare que les murs derrière les radiateurs soient plus minces, ce qui fait perdre beaucoup de chaleur dans ces endroits. La solution est simple : calfeutrer les cavités derrière les radiateurs à l'aide d'isolants. Bien fixés, ils réfléchissent la chaleur dans la pièce et l'énergie – et par conséquent votre argent – ne peut plus s'échapper par le mur.

7. Dégager l'espace autour des radiateurs

Lorsqu'ils sont enfermés ou recouverts, les radiateurs ne peuvent pas dégager leur chaleur dans l'air de la pièce. Par exemple, les rideaux qui couvrent les radiateurs, les couvertures qui sont déployées sur les radiateurs ou les grands meubles qui se trouvent devant les radiateurs empêchent une répartition optimale de la chaleur. Conséquence : il y a accumulation de chaleur et les coûts de chauffage augmentent jusqu'à 5 %. La règle est donc la suivante : libérez tous les radiateurs !

8. Bien ventiler

Laisser en permanence ses fenêtres « basculées », équivaut à jeter son argent par la fenêtre : et pas qu'au sens figuré ! Il est préférable de ventiler plus souvent en créant un courant d'air bref et vigoureux. Il suffit de dix minutes pour renouveler complètement l'air. Ne pas ventiler du tout, ce n'est pas une solution non plus : si l'air humide ne peut pas s'échapper, des moisissures dangereuses pour la santé risquent de se développer.

9. Ne pas chauffer les autres pièces

Beaucoup de gens pensent qu'en chauffant indirectement une pièce, ils peuvent économiser l'énergie nécessaire pour chauffer une autre pièce. C'est inexact ! Et c'est même le contraire : chaque appareil de chauffage est conçu pour un volume de pièce spécifique. Ainsi, si vous essayez de chauffer une autre pièce, le système de chauffage doit consommer beaucoup plus d'énergie que ce qui est réellement prévu. Notre conseil : gardez la porte de la pièce fermée et chauffez la pièce voisine à la température souhaitée. Vous ferez des économies.

10. Isoler les fenêtres et les portes

Les fenêtres et les portes qui mal isolées font rentrer le froid et l'humidité dans la maison. Conséquence logique : il faut plus d'énergie pour maintenir la température de la maison. Notre astuce : isolez les joints et les fissures des cadres de fenêtres et de portes - et économisez jusqu'à 25 % d'énergie. Faire des économies, rien de plus simple !

Obtenir des conseils sans enga­ge­ment

Si vous souhaitez savoir si votre eau de chauffage répond à toutes les exigences ou si vous utilisez pleinement toutes les possibilités d'économie d'énergie et d'argent avec votre système de chauffage, nous serons heureux de vous conseiller sans engagement.

Nous serons heureux de vous aider et nous aurons certainement un ou deux conseils professionnels à vous donner !

Obtenir des conseils dès maintenant
Checking heating Checking heating

Partager cet article :

Articles similaires

Bienvenue sur le site Belge de BWT!

Il semblerait que vous soyez en Etats-Unis. Unfortunately we don't have a local website in your language. Follow the link below to go to the international website or select another country.

Aller sur le site international

Pour rester sur le site Belge, cliquez ci-dessous:

Aller sur le site international
Choisir un autre pays