Comment limiter le gaspillage de l'eau ? Voici nos conseils

Mains dans l'eau
mains dans l'eau

L’eau est une ressource précieuse, à la fois indispensable et limitée. Vous souhaitez connaître des astuces pour diminuer votre consommation ? Gestes simples à adopter et appareils écologiques à se procurer : on vous donne nos conseils.

.

La consommation d'eau dans le monde : état des lieux

147Litres
C'est la consommation hebdomadaire d'eau par français
500
C'est le budget annuel lié à l'eau par ménage
684
Ce sont les dépenses liées à une fuite de chasse d'eau
150Litres

C'est la consommation d'eau
pour un bain

147 litres. C’est, en moyenne, la consommation d’eau hebdomadaire d’un Français. Enfin… sa consommation directe : pour se laver, laver ses vêtements et sa vaisselle, boire – des chiffres qui ne tiennent pas compte de la consommation d’eau virtuelle, celle qui est nécessaire à la production agricole et industrielle.

147 litres par jour et par habitant : c’est moins que les Américains (250 litres), mais plus que les Allemands (130 litres). Selon l’OMS, 50 litres suffisent à vivre décemment et 100 litres à vivre de façon confortable.

En clair, il est possible de réduire notre consommation. D’autant que seul 1% de l’eau potable consommée sert à boire, tandis que 60% servent à l’hygiène corporelle et domestique. D’autant qu’un cinquième de la population mondiale vit dans une zone où l’eau manque, et que les pénuries d’eau risquent d’augmenter à l’avenir (réchauffement climatique, augmentation de la population).

une famille boit de l'eau dans la cuisine
Une mère et sa fille boivent de l'eau dans la cuisine

Comment diminuer sa consommation ?

Réduire sa consom­ma­tion, c’est bon pour la planète, mais cela profite aussi à votre porte-monnaie – le budget pour l’eau repré­sente environ 500 euros par an et par ménage.

Les bons gestes à adopter

1. Éviter les fuites d’eau

Elles paraissent banales, mais les fuites d’eau peuvent, à la longue, avoir un impact non négli­geable sur votre consom­ma­tion. Un robinet qui goutte, c’est 4 litres d’eau perdue par heure, soit 108 euros par an. Et une chasse d’eau qui fuit, c’est 25 litres d’eau par heure soit... 684 euros par an ! D’où l'in­térêt de véri­fier régu­liè­re­ment l’état des robi­nets et des joints de votre maison. En contrô­lant son comp­teur avant et après une période d'ab­sence, il est aisé de constater une fuite.

2. Préférer les douches

Un bain repré­sente 150 à 200 litres d’eau : plus que la consom­ma­tion jour­na­lière moyenne. À l’in­verse, une douche repré­sente 40 à 60 litres d’eau. Si elle est rapide, et que l’on coupe l’eau en se savon­nant, il est même possible de se limiter à 20 litres.

Autre astuce : récu­pérer l’eau qu’on laisse couler en atten­dant que la tempé­ra­ture augmente ; on peut s’en servir pour arroser les plantes.

3. Couper le robinet

Lorsque l’on se brosse les dents, fait la vais­selle, se savonne… on a tendance à laisser l’eau couler. Il suffit pour­tant de stopper l’eau pour limiter sa consom­ma­tion.

4. Attendre que le lave-vaisselle et le lave-linge soient pleins

Un lave-vaisselle utilise 15 litres d’eau : c’est deux à trois fois moins que lorsque l’on fait la vais­selle à la main. Encore faut-il attendre qu’il soit plein. Optez aussi pour les programmes « éco » de vos appa­reils élec­tro­mé­na­gers qui limitent la consom­ma­tion d’eau et d'élec­tri­cité, en chauf­fant l’eau progres­si­ve­ment (80 % de l'énergie utilisée par un appa­reil de lavage sert à faire chauffer l’eau).

5. Récu­pérer les eaux de pluie

Elles peuvent servir à toutes les acti­vités qui ne néces­sitent pas d’eau potable, comme l’ar­ro­sage des plantes ou le lavage de sa voiture. La solu­tion : le récu­pé­ra­teur d’eau de pluie, qui se raccorde à une gout­tière.

6. Limiter sa consom­ma­tion d’eau virtuelle

Il suffit, pour cela, de limiter l’achat de produits gour­mands en eau : le papier, la viande, le chocolat, le café, les vête­ments en coton, etc.

mains dans l'eau
mains dans l'eau

Les systèmes pour limiter sa consommation

Nous avons déjà évoqué le lave-vaisselle et le récupérateur d’eau, mais il existe de nombreux appareils permettant de diminuer sa consommation d’eau. Des investissements qui seront rentabilisés sur le long terme grâce à la réduction de la facture.

1. Un pommeau de douche économique

La plupart des pommeaux écologiques se contentent de réduire le débit, mais certains disposent de système plus astucieux comme un bouton marche/arrêt, voire un voyant lumineux qui indique la consommation d’eau.

2. Un mitigeur thermostatique

Il maintient l’eau de la douche à la même température : on évite ainsi de gaspiller de l’eau en essayant de trouver la température idéale.

3. Une chasse à double débit

Le petit débit utilise deux fois moins d’eau que le grand. Résultat : 45 à 60% d’économies. Si l’on ne souhaite pas changer tout le système, il existe aussi des alternatives, à l’image du stop-eau, qui permet de doser précisément la quantité d’eau souhaitée.

4. Un adoucisseur d’eau

Un adoucisseur d’eau réduit la quantité de calcium et de magnésium dans l’eau domestique. Des minéraux responsables des dépôts de calcaire qui encrassent les appareils électroménagers et augmentent leur consommation d’eau et d’électricité. En plus de son rôle écologique, l’adoucisseur présente de nombreux avantages : peau moins irritée, linge plus doux, cheveux plus lisses, etc.

5. Un réducteur de pression

Placé sur le réseau domestique, le réducteur de pression offre la possibilité de diminuer la pression, donc le débit, de toutes vos sorties d’eau. C’est un moyen efficace de réduire sa facture globale.

6. Un mousseur ou aérateur

Il s’installe sur un robinet et fait « gonfler » le débit en ajoutant de l’air, donnant ainsi à l’eau un aspect mousseux. Un moyen de réduire la consommation du robinet d’environ 50 %.

En combinant les petits gestes quotidiens et l’investissement dans des appareils qui limitent la consommation d’eau, on peut réaliser de grandes économies. Prêt à relever le défi ? En plus de l’aspect écologique, vous verrez le résultat sur votre facture d’eau.

PARTAGER CET ARTICLE:

Visit our international website

Stay on this website