Pourquoi lutter contre le calcaire contribue à votre bien-être

eau douce bien etre
eau douce bien etre baignoire
Parce que l’eau est une ressource que nous utilisons tous les jours, elle peut être responsable de notre bien-être… comme de notre inconfort lorsqu’elle est trop chargée en calcaire. On vous raconte pourquoi.
.
Et si l’art de la douche était une science ? Régler le jet sur la bonne température, trouver la pression idéale, le gel lavant qui vous convient le mieux, le shampoing qui mousse bien, le masque qui nourrit sans alourdir… pas facile d’y trouver encore du plaisir, non ? Sans parler de l’après / après : crème pour le corps pour lutter contre la peau qui tire, pour le visage contre les rougeurs et sprays pour redonner de l’éclat à vos cheveux… Bref, on est bien loin du bain de Cléopâtre ! Et si tout cela ne relevait en réalité que d'un seul et même problème ? Et si votre eau était tout simplement… trop dure ? Explications.

L'eau dure, source d'inconfort

Selon l’endroit où vous vivez, et donc où vous prenez vos douches ou vos bains, l’eau peut se révéler plus ou moins dure, ce qui signifie qu’elle contient plus ou moins de calcaire. Tout cela est une question de géologie, en fonction des nappes phréatiques par lesquelles l’eau qui vous alimente est passée. Si l’eau dure n’est pas à proprement parler dangereuse pour la santé, elle n’est pas sans conséquence sur vos installations, sur votre électroménager et… sur votre bien-être !

En effet, peau et cheveux sont bien souvent des victimes silencieuses d’une eau trop dure qui laisse en souvenir des dépôts de calcaire, certes infimes, mais qui avec le temps, s’accumulent et peuvent vous causer de grandes sensations d’inconfort.

Votre peau et votre cuir chevelu vous laissent une sensation de sécheresse ?

En sortant de votre douche ou bain, en particulier si vous utilisez de l’eau bien chaude (car plus l’eau est chaude, plus la quantité de calcaire déposée sur votre peau sera importante), vous avez la sensation que votre peau tiraille, picote, qu’elle est sèche ?

C’est la faute aux cristaux de magnésium et de calcium contenus dans l’eau trop dure ! En effet, s’il n’est pas dangereux pour la santé, le calcaire est agressif pour notre peau et peut être le responsable d’eczéma, d’irritations, de peau qui tire, de plaques rouges, de gerçure etc. Attendez-vous même, dans certains cas, à souffrir, de desquamation ou d’urticaire. Et ce n’est pas tout ! Les minuscules cristaux invisibles du calcaire s’attaquent aussi à nos cheveux qui deviennent tout rêches et ternes…

eau dure sensation inconfort miroir
eau dure sensation inconfort miroir

Vous souffrez d'eczéma ou de psoriasis, de dermatite atopique ?

Nous évoquions juste avant les problèmes de desquamation et d’urticaire… Mais cela n’est rien comparé à certaines maladies de peau exacerbées par l’eau calcaire, comme le psoriasis ou l’eczéma. Et, comme un cercle vicieux, nous vous rappelons qu’une eau trop dure vous fera utiliser plus de savon que de raison, alors que ce même savon, utilisé en trop grande quantité, favorise les dermatites atopiques.

Eh oui, en vous lavant avec une eau trop dure, vous avez dû prendre la (mauvaise) habitude d’utiliser trop de savon et de shampooing, de voir vos flacons se vider à toute allure ? Vous n’y êtes pour rien ! La faute au calcaire contenu dans cette fameuse eau trop dure, qui empêche les détergents de mousser correctement à cause d’une réaction entre le savon et les ions calcium et magnésium.

Offrez-vous donc un peu de douceur, offrez-vous un adoucisseur d'eau BWT !

Vous l’aurez compris, l’eau douce constitue un véritable allié pour votre peau et pour votre bien-être. Et pour éliminer les ions de calcium et de magnésium d’une eau trop dure, rien de mieux qu’un adoucisseur d’eau. Grâce à lui, oubliés la peau sèche et les cheveux rêches !

eau douce bien etre
eau douce bien etre
L’eau adoucie vous apportera confort et bien-être au quotidien, et vous fera peut-être ressentir les mêmes sensations que la plus célèbre des Égyptiennes dans son bain de lait d’ânesse…

PARTAGER CET ARTICLE:

Visit our international website

Stay on this website