Sel pour adou­cis­seur, usages et bonnes pratiques

Remplissage sel pour adoucisseur d'eau
Une femme recharge le sel de son adoucisseur d'eau

Le sel est un produit essentiel au fonctionnement de l’adoucisseur d’eau. Il permet de régénérer la résine qui adoucit l’eau dure. À quelle fréquence recharger le sel ? Quel sel choisir ? Quel budget ? On vous dit tout.

.

À quoi sert le sel ?

Un adoucisseur d’eau participe au traitement de l’eau domestique en l’adoucissant. Il se branche sur l’arrivée d’eau d’une maison ou d’un appartement. Son rôle : diminuer la dureté de l’eau domestique, c’est-à-dire sa concentration en sels minéraux (calcium et magnésium). Des minéraux qui, en grande quantité, peuvent avoir des conséquences négatives sur la maison (dépôts de tartre, de calcaire) et ses habitants (irritations, démangeaisons). Raison pour laquelle l’eau adoucie est préférée à l’eau dure.

Le pouvoir adoucissant de cet appareil de traitement de l’eau lui est conféré par sa colonne de résine. Au cours de l’adoucissement, l’eau dure passe à travers la colonne de résine. Les ions calciums et magnésiums sont alors dissous et remplacés par des ions sodium. La résine est composée de microbilles qui se déchargent de leurs ions sodium au fur et à mesure de son utilisation.

Lorsque la résine est saturée, il faut la régénérer ou la nettoyer et la recharger. On utilise pour ce faire de la saumure, une eau dans laquelle sont dilués des ions sodiums, du sel. Voilà pourquoi l’adoucisseur comporte un bac à sel.

Verser du sel dans son adoucisseur d'eau
Recharge de sel pour adoucisseur

À quelle fréquence recharger le sel ?

Le sel est un produit utile au processus de régénération de la résine. Un processus déclenché très régulièrement et de façon automatique par l'adoucisseur. Le bac à sel se vide progressivement et il faut le remplir au tiers de son volume tous les 2 ou 3 mois en fonction de la consommation du foyer. Lorsque le sel vient à manquer, vous serez généralement averti par votre adoucisseur.

Au moment de remplir votre bac à sel, pensez à regarder son état : si une couche de sel s’est accumulée sur les parois, il faut le nettoyer. Un nettoyage qui sera facilité par les adoucisseurs bi-bloc, dans lesquels le bac à sel est désolidarisé de la tête de l’adoucisseur. Observez aussi l’état de la saumure : si elle est devenue compacte, remuez-là avec un bâton.

Quel type de sel utiliser ?

Oubliez le gros sel de votre cuisine ! Le sel de l’adoucisseur se présente généralement sous la forme de pastilles de sel, compressé sous haute pression. On peut aussi le trouver sous forme de cristaux, pour une action rapide suite à la remise en marche de son adoucisseur par exemple.

Outre la forme, il existe trois différentes qualités de sel :

  • Le sel évaporé est le plus qualitatif. Il provient de mines souterraines et est presque exclusivement composé de chlorure de sodium (plus de 99,6 %). Compressées sous vide, les pastilles gardent leur forme et leur dureté pendant toute leur durée de vie, ce qui évite les dépôts de sel et de débris au fond de l’adoucisseur. Un lavage par an suffira.

  • Le sel solaire est de qualité intermédiaire. Comme le sel de table, il est obtenu grâce à l’évaporation de l’eau de mer sous l’effet du soleil. Il contient 85% à 90% de chlorure de sodium et se présente sous la forme de cristaux.

  • Le sel gemme est le plus abordable, mais le moins qualitatif. C’est un minéral, aussi appelé halite, composé de chlorure de sodium. Le hic : il a tendance à laisser des résidus sur les parois du bac, qu’il faudra laver à chaque remplissage.

En dehors du taux de sel, un sel de meilleure qualité sera plus pur. Il contiendra moins d’impuretés susceptibles d’infecter l’eau. Pour ne prendre aucun risque, optez dans tous les cas pour des sachets ornés du label EN 973 type A, qui garantit leur pureté.

Quoi qu’il en soit, ne mélangez jamais deux types de sel différents.

Livraison de sel pour adoucisseur
Livraison de sel pour adoucisseur

Quel budget annuel pour le sel ?

Le prix dépend de la qualité du sel régénérant que vous choisissez, mais il faudra compter entre 20 et 25 euros par sachet de 25 kg (des sacs de 10 kg existent aussi). Un sachet de 25 kg devrait suffire à la consommation de votre adoucisseur pendant un à trois mois, en fonction des réglages que vous avez choisis et donc de la dureté de l’eau de votre commune.  Le budget annuel peut ainsi varier de 80 à 300 euros.

Pour trouver du sel régénérant, rendez-vous dans un magasin de bricolage, comptez sur votre installateur si vous avez conclu avec lui un contrat d’entretien, ou bien faites-vous livrer directement chez vous via le site BWT !

PARTAGER CET ARTICLE:

Visit our international website

Stay on this website