Eau dure, eau douce, eau adoucie… Comment s’y retrouver ?

Eau dure adoucie differences
Eau dure adoucie differences
Eau dure, eau douce, eau adoucie… À chaque type d’eau correspondent des caractéristiques bien différentes. Avec effets contrastés sur la santé comme sur la maison. Quelle eau faut-il privilégier au quotidien ?
.

Chaque jour, nous consom­mons environ 150 litres d'eau par personne. Mais quelle eau ? De l’eau dure, de l’eau douce ou de l’eau adoucie ? Il existe en effet diffé­rentes qualités d’eau qui coulent selon la géologie des régions qu’elles traversent et cela peut avoir un impact consi­dé­rable sur nos équi­pe­ments, mais aussi sur notre santé.

Eau dure, eau douce, aucune n’est idéale…

Dans les faits, on distingue deux grandes familles d'eau à l’état naturel, dont la différence réside dans leur taux de calcaire respectif : les eaux dures , qui en contiennent beaucoup, et au contraire, les eaux douces, qui en contiennent peu. Les premières sont la cause du tartre, tandis que les secondes sont agressives et peuvent provoquer de la corrosion. Mais vous pouvez toujours éviter l’une ou l’autre en optant pour un troisième type d’eau, l’eau adoucie… On vous explique !

Eau dure, eau douce, une question de mesure

L'eau du robinet est en fait une sorte de potion magique composée notamment d'oligo-éléments (du fluor, du fer, du cuivre, du silicium…), de sels minéraux, comme le calcium, le potassium, le chlore, le magnésium, mais aussi de plomb, d’aluminium et autres nitrates dont on se passerait bien.

Vous pouvez mesurer, à l’aide de tests , le taux de sels minéraux (plus précisément d'ions de calcium et de magnésium) que contient votre eau. Selon le TH (pour titre hydrotimétrique) que vous obtiendrez, vous saurez si elle est plutôt dure ou douce.

Eau dure adoucie differences
Eau dure adoucie differences
Si le TH que vous observez est compris entre 0 à 6 °f (°f pour degrés fran­çais) cela signifie que votre eau très douce, donc pauvre en sels miné­raux, et fina­le­ment très agres­sive. S’il se situe entre 6 et 15 °f, c’est qu’elle est douce, ou simple­ment agres­sive ; entre 15 et 30 °f, votre eau est moyen­ne­ment dure. Si vous trouvez un résultat supé­rieur à 30 °f, votre eau est dure, donc calcaire et entar­trante.

Quand l’eau dure s’en prend à vos équipements

L’eau dure n’est donc rien d’autre qu’une eau trop riche en sels minéraux, notamment en magnésium et en calcium. Ce sont ces mêmes sels minéraux qui empêchent les autres substances, comme la lessive par exemple, de se dissoudre correctement dans l'eau. L’eau dure laisse également des résidus de calcaire dans les canalisations et tuyauteries. Elle est la cause des dégradations de votre électroménager , du manque de pression de votre eau chaude, de votre linge terne et rêche, des traces disgracieuses sur votre vaisselle, du manque de transparence de vos verres et certainement même de vos problèmes d’eczéma ou de ceux de votre progéniture !

L’eau douce, à boire avec grande modération

Par opposition, vous l’aurez deviné, l'eau douce est une eau qui, elle, contient peu de sels minéraux. C'est l'eau qui coule dans les rivières et les lacs, c’est l’eau de pluie, des glaciers. Une eau très agréable à boire, car naturellement sans sel, mais occasionnellement seulement !

En revanche, si elle flatte nos palais, l’eau douce n’est… pas vraiment douce avec les tuyauteries et les canalisations qu’elle ronge petit à petit. Avec, à la clé, des risques de fuites et d’épidémies. En effet, l’eau douce contribue, comme une maladie auto-immune, à la dégradation de la qualité de l’eau dans les tuyauteries. Voilà qui peut causer une augmentation de la concentration en bactéries et surtout en plomb, étain, ou cuivre, selon le matériau dans lequel sont faits les tuyaux auxquels elle s'attaque. Vous vous en doutez, cela n’augure rien de bon pour votre santé.

Trop pauvre en sels minéraux et potentiel véhicule de matières nocives, l’eau trop douce, comme l'eau distillée, n’est donc finalement pas propre à la consommation humaine quotidienne.

La solution ? L’eau adoucie !

Eau dure adoucie differences
Eau dure adoucie differences

Et si vous n’aviez fina­le­ment pas à choisir entre eau dure et eau douce ? S’il exis­tait une solu­tion idéale ?

Contrai­re­ment à l’eau douce natu­relle et à l’eau démi­né­ra­lisée, l’eau adoucie contient tout de même des sels miné­raux et des oligo-éléments essen­tiels à notre bonne santé. C’est en fait une eau débar­rassée, grâce à un adou­cis­seur, de ses sels de magné­sium et de calcium, respon­sables de la présence du tartre dans votre maison. En faisant installer un adou­cis­seur d’eau vous obtenez une eau adoucie, au TH idéal, que nous appe­lons chez BWT l’eau Perla.

Alors… Eau dure, eau douce, eau adoucie, les diffé­rences sont fina­le­ment flagrantes et le choix facile à faire, non ?

PARTAGER CET ARTICLE:

Visit our international website

Go to
Stay on this website