Projet piscine : notre guide pour vous aider dans sa réalisation

ambiance piscine de jardin
ambiance piscine de jardin

Ça y est, vous êtes bien décidé.e à profiter un maximum du soleil et de la chaleur de l’été, tout en vous rafraîchissant et vous distrayant grâce à de bonnes baignades. Bref, votre prochain projet, c’est la construction d’une piscine ! Mais pour que ce beau projet devienne réalité, quelques démarches et choix vous attendent. Quelles doivent être vos priorités ? Nous vous donnons toutes les clés pour mener à bien votre projet de piscine. Suivez le guide !

.

Projet de piscine : faire les bons choix selon vos besoins

Parce que ce sont vos choix qui vont influencer les différentes étapes de votre projet de piscine, il est primordial de faire en amont le point sur vos besoins.

Les usages de votre piscine

Vos usages déterminent la conception même de la piscine. Par exemple :

  • Pour un entraînement sportif : vous aurez besoin d’un bassin long avec ou sans fosse, équipé d’un plongeoir ;
  • Pour la nage détente : vous apprécierez un couloir de nage ;
  • Pour un usage familial : un bassin large avec une pente progressive à la profondeur limitée et équipé d’escaliers sera parfait.

L’emplacement de votre piscine

Si vous voulez vous épargner un nettoyage trop contraignant (et ce, même si celui-ci doit rester régulier pour préserver vos équipements), il est recommandé de choisir un emplacement loin des végétaux de votre jardin pour la construction de votre piscine. En effet, cela évitera aux feuilles mortes de tomber dans votre bassin. Un emplacement ensoleillé est aussi idéal pour chauffer l’eau naturellement. Prévoyez également la construction du local technique à proximité de la piscine, notamment nécessaire pour abriter votre système de filtration.

La forme et les partis pris esthétiques

Carrée, rectangulaire, en forme de haricot… Les formes de piscine sont nombreuses. Tout comme les matériaux que vous pouvez utiliser pour la construction de votre piscine. La couleur de votre eau dépend de la couleur du revêtement en carrelage, céramique ou mosaïque ou encore du liner de piscine que vous choisirez. Un liner blanc ou un liner noir n’auront en effet pas du tout le même effet esthétique !

Votre projet de piscine selon les contraintes de votre terrain

Il est important d’opter pour un plan et une forme qui respectent la configuration de votre terrain. Tous les terrains ne sont en effet pas égaux pour accueillir votre projet de piscine. 

La piscine hors-sol

Si l’espace disponible est restreint, si après le sondage du sous-sol, il s’avère que des blocs rocheux font obstacle à la construction d’une piscine enterrée ou encore si vous êtes situé.e dans le périmètre d’un monument ou d’un site classé, une piscine hors-sol est idéale.

Ses atouts :

  • Un permis de construire n’est pas nécessaire pour la construction d’une piscine hors-sol ;
  • La piscine hors-sol est plus rapide à mettre en place (il s’agit souvent d’une piscine en kit) et ne nécessite pas forcément de travaux de terrassement, notamment si votre terrain n’est pas en pente ;
  • Vous bénéficiez d’un large choix, de taille (jusqu’à 1,32 mètre), de matière (simple liner de piscine, PVC rigide, résine de synthèse, piscine en bois, en acier), de structure (gonflables, autoportantes, rigides) ;
  • De nombreuses formes sont disponibles forme simple pour votre piscine hors-sol : ronde, rectangulaire, octogonale ou en forme de 8.
piscine de jaridn hors-sol
piscine de jardin hors-sol

La piscine semi-enterrée

Comme son nom l’indique, une piscine semi-enterrée est une piscine qui présente une partie hors sol et une partie enterrée. Deux options sont envisageables : la totalité de la surface de la piscine est semi-enterrée, ou une partie seulement de la piscine est enterrée et l’autre partie est hors sol (compromis idéal pour les terrains en pente).

Ses atouts :

  • Une piscine semi-enterrée possède les mêmes avantages qu’une piscine enterrée en termes d’espace et de stabilité ;
  • Elle s’adapte facilement au relief du terrain sur lequel vous souhaitez installer votre piscine ;
  • La construction d’une piscine semi-enterrée reste moins fastidieuse que celle d’une piscine enterrée, même si dans certains cas, des travaux peuvent être nécessaires ;
  • La piscine semi-enterrée peut aussi être une piscine en kit.
piscine de jardin semi-enterrée
piscine de jardin semi-enterrée

La piscine enterrée

Esthétique, une piscine enterrée apporte de la plus-value à votre propriété. On estime d’ailleurs qu’elle augmente d’entre 5 et 10% de la valeur de sa vente*. La piscine enterrée est aussi bien plus résistante qu’une piscine hors sol, sa durée de vie est plus grande et son étanchéité meilleure.

Ses atouts :

  • Un projet de piscine totalement personnalisable aussi bien sur les questions de la forme que des matériaux : piscine en béton, piscine coque…
  • La possibilité de créer une piscine enterrée à débordement, un couloir de nage ou une piscine miroir et d’accessoiriser votre piscine avec des jeux de lumière, une cascade, un escalier balnéo…
  • Le choix du système de filtration, souvent plus performant chez les piscines enterrées. Vous trouverez facilement un système de filtration qui s’adapte à vos attentes et à votre budget, que se soit un filtre à sable, à cartouche, à poche, à diatomées ou en un filtre monobloc, local enterré ou déporté…
  • Le choix des produits pour traiter votre piscine : chlore, brome, oxygène actif, sel, bio UV…

*Source : IrriJardin

piscine de jardin enterrée
piscine de jardin enterrée

Les démarches à effectuer pour votre projet de piscine

Lorsque vous entamez la construction d’une piscine - notamment pour les travaux de construction d’une piscine enterrée, quelques démarches sont nécessaires.

Les démarches administratives

Pour tous les travaux extérieurs, il est conseillé de vous renseigner auprès de la mairie de votre localité. Quelques principes généraux selon la superficie concernée par vos travaux :

  • < 10 m² : pas de formalité
  • Entre 10 et 100 m² : déclaration de travaux
  • 100 m² : permis de construire

N’hésitez pas à intégrer la présence de votre local technique dans vos déclarations et démarches.

femme-danse-eau-piscine
femme-danse-eau-piscine

Les grandes étapes de la construction de votre piscine enterrée

Que vous réalisiez seul.e la construction de votre piscine ou que vous fassiez appel à un pisciniste, il est toujours bon de connaître les différentes étapes de vos travaux de construction.

  1. Le traçage permet de sonder le terrain, vérifier l’absence d’obstacle sous la surface à aménager (conduits, canalisations, rochers...) et effectuer des mesures précises en symbolisant l’emplacement de la piscine.
  2. Le terrassement consiste à creuser l’emplacement du bassin et à évacuer la terre
  3. Le drainage permet d’évacuer les ruissellements d’eau ou les remontées d’eau qui pourraient exercer une pression contre la structure et l’endommager.
  4. Le gros-œuvre comprend lui-même plusieurs étapes dont le ferraillage et le coulage du radier de la piscine, l’élévation des blocs à bancher de la piscine, la pose des pièces à sceller (notamment le skimmer qui est une ouverture dans la paroi de la piscine, le plus souvent à hauteur de la ligne d’eau et permet d’alimenter le système de filtration.), l’installation des circuits hydrauliques et électriques (se pose alors le choix de l’alimentation électrique, par exemple de la pompe à chaleur), la construction du local technique et le remblaiement.
  5. L’imperméabilisation de la piscine et l’étanchéité des supports pour parer à toute fuite.
  6. La pose du revêtement, des margelles et des accessoires choisis.

Les secrets de construction d’une piscine n’ont maintenant plus de secrets pour vous. Qu’attendez-vous pour démarrer votre projet de piscine ?

PARTAGER CET ARTICLE:

Visit our international website

Stay on this website