BWT Blog Industrie

Aucun article trouvé

L’électrolyse de sel, une solution alternative et complémentaire dans le traitement de l’eau

Parmi les traitements chimiques des eaux, l’électrolyse de sel apporte une réponse adaptée aux besoins de désinfection qui se posent tout au long du cycle industriel. Élaborée sur site et sur demande, la solution désinfectante qui en découle s’accompagne d’une réduction de l’empreinte carbone, une exigence à l’heure des choix écologiques des industriels.
En savoir plus

Recyclage des eaux usées : la réponse économique et écologique

Forte consommatrice d’eau dans ses process, l’industrie est face au choix exigeant de l’efficacité, de la fiabilité et de la qualité. Le retraitement des eaux à usage industriel fait aujourd’hui l’objet de solutions innovantes capables d’intégrer les enjeux et les spécificités propres à chaque site industriel.
En savoir plus

Retour d’expérience de recyclage intelligent des eaux usées : KERVALIS ARMOR

De meilleurs rendements et un environnement préservé : tels étaient les objectifs de Kervalis-Armor en optant pour une installation innovante de retraitement des eaux à usage industriel.
En savoir plus

Maîtriser la qualité microbiologique de l’eau tout au long de la chaîne de transformation agroalimentaire

L’in­dus­trie agroa­li­men­taire est parti­cu­liè­re­ment exigeante sur la qualité d’une eau aux usages multiples dont elle est par ailleurs une grande consom­ma­trice. L’enjeu est double : garantir la qualité micro­bio­lo­gique et opti­miser le cycle de l’eau en s’ap­puyant sur des procédés de désin­fec­tion spéci­fiques, adaptés et complé­men­taires.
En savoir plus

L’efficacité hydrique pour un usage intelligent des eaux de process

L’industrie, tous secteurs confondus, s’accorde à voir dans l’efficacité hydrique un levier de compétitivité et une voie à privilégier. Rationaliser les consommations, optimiser les coûts de traitement, valoriser les eaux perdues : la recherche d’efficacité hydrique repose sur une stratégie globale de recyclage et sur de nouvelles politiques de management de l’eau.
En savoir plus

La Pharmacopée Européenne s’ouvre aux technologies membranaires

Depuis le 1er avril 2017, la Pharmacopée Européenne autorise l’utilisation de la technologie membranaire pour produire de l’eau pour préparation injectable (EPPI). Cette alternative à la distillation repose sur un procédé de traitement à froid, qui offre les mêmes garanties en matière de sûreté microbiologique tout en permettant aux industriels de réaliser d’importantes économies d’énergie.
En savoir plus

Vers un contrôle continu de la qualité microbiologique des eaux à usage pharmaceutique

L’eau à usage pharmaceutique doit être soumise à une mesure régulière de la charge microbienne. Les pharmacopées constatent les limites des méthodes de contrôle conventionnelles et conseillent de recourir à d’autres procédés pour déterminer la qualité microbiologique. Les technologies de pointe, telle que la cytométrie en flux, ouvre la voie à une microbiologie plus efficace et plus rapide.
En savoir plus

Les Certificats d’Économie d’Énergie en questions

Depuis 2005, les CEE ont pour objectif le finan­ce­ment d’opé­ra­tions desti­nées à réduire la consom­ma­tion éner­gé­tique dans de très nombreux secteurs d’ac­ti­vité, ainsi que dans le rési­den­tiel. Malgré la (rela­tive) ancien­neté du dispo­sitif, les évolu­tions succes­sives ne simpli­fient pas sa lecture. Dans le cadre spéci­fique du trai­te­ment d’eau dans l’in­dus­trie, les évolu­tions sur les instal­la­tions ayant pour objectif de réduire les consom­ma­tions d’énergie sont éligibles à ce dispo­sitif.
En savoir plus

Agroalimentaire : l'eau et la vapeur au cœur des enjeux de sécurité

Sur le plan sanitaire comme de la sécurité des salariés, le traitement de l’eau et les réseaux de vapeur dans l’industrie agroalimentaire doivent plus que jamais être au cœur de la politique de gestion des risques des acteurs du secteur.
En savoir plus

Visit our international website

Stay on this website