Entretien d'une piscine privée : comment s'y prendre au quotidien ?

entretien
entretien

Les beaux jours s’apprêtent à revenir et le soleil à pointer le bout de ses rayons. Avec eux viennent des envies d’évasion, de longs moments de détente au bord de votre piscine et de farniente. On vous envie ! Mais pour profiter au maximum des bienfaits d’un bon bain sur le corps et le moral, un entretien annuel de votre piscine est obligatoire. Alors, comment optimiser l’entretien de votre piscine et le traitement de son eau ? On vous dit tout !

.

Quels sont les facteurs à surveiller pour l'entretien d'une piscine de particulier ?

La qualité sanitaire de l’eau est primordiale pour protéger votre santé et vous éviter de nombreux désagréments tels que les irritations de la peau, les conjonctivites, les otites, ou même les gastro-entérites si l’eau est avalée. D’autre part, si des algues ou d’autres impuretés commencent à s’accumuler dans votre bassin, la couleur de l’eau risque de tourner au vert, de devenir trouble et d’engendrer une odeur désagréable.

Pour éviter tous ces désagréments, être vigilant quant à l’aspect de l’eau est la première mesure à mettre en place.

ambiance piscine femme dans l'eau
femme au bord d'une piscine

Mesurer régulièrement les paramètres d’équilibre de votre eau de piscine est aussi très important. Pour ça, trois paramètres doivent retenir toute votre attention : le pH, le TH et le TAC.

  • Le pH : c’est l’indicateur d’acidité de votre eau. Il doit être maintenu entre 7 et 7,4. Une eau trop acide (entre 0 et 7) risque de vous causer des irritations des yeux, alors qu’une eau basique (ou alcaline) dont le pH se situe entre 8 et 14 diminue l’efficacité des désinfectants et favorise la prolifération des algues. Pour vérifier le pH de votre eau, vous pouvez utiliser un test colorimétrique ou une sonde de pH.
  • Le TH : c’est l’indicateur de la dureté de votre eau. Une eau trop dure, dont le TH est supérieur à 35 degrés français (noté °f), est une eau qui contient trop de carbonate de calcium et de magnésium. Or la présence de carbonate de calcium favorise l'apparition de calcaire. Celui-ci entraîne l’entartrage des équipements et donc leur endommagement précoce. La méthode la plus facile pour mesurer vous-même la dureté de votre eau est d'utiliser des bandelettes de test.
  • Le TAC : c’est l’indicateur d’alcalinité de votre eau. Cette mesure vous renseigne sur le pouvoir tampon de votre eau de piscine ou sa capacité à retenir les variations de pH. Un TAC trop élevé (supérieur à 30°f) complique le retour du pH à un taux normal. Mais lorsque le TAC est inférieur à 10°f, le pH de l’eau de piscine est généralement instable. Là encore, vous pouvez utiliser des bandelettes dédiées pour mesurer le TAC de votre eau de piscine.

Comment entretenir efficacement votre piscine ?

Une eau de piscine parfaitement propre et prête pour la baignade est une eau qui a subi un nettoyage et une désinfection.

Le nettoyage de votre piscine

Pour nettoyer votre eau, quelques bonnes pratiques sont à adopter :

Tout d’abord, enlevez régulièrement les feuilles et autres déchets végétaux qui pourraient avoir un impact sur la propreté et le bon fonctionnement de votre piscine.

Un robot de piscine est un excellent moyen de garantir un nettoyage efficace et régulier de votre piscine. BTW propose par exemple plusieurs modèles de robots selon vos besoins et le type de piscine que vous possédez. Tous ont la particularité de nettoyer le fond, les parois et la ligne d'eau de votre piscine.

Pompe pour piscine
Pompe pour piscine

Lorsque l’on possède une piscine, il est aussi important de s’équiper d’un système de filtration car celui-ci purifie l’eau en continu. Comment ça marche ? L’eau est aspirée par les skimmers grâce à une pompe, puis elle passe par le filtre avant d’être rejetée via les buses de refoulement. Pour savoir combien de temps faire fonctionner le système de filtration pendant la journée, il suffit de diviser la température extérieure par deux.

Le nettoyage régulier du filtre est également un élément à ne pas négliger. Qu’il s’agisse d’un filtre à sable, d’un filtre à cartouche ou d’un filtre à diatomées, un nettoyage annuel en moyenne à minima est indispensable.

La vérification régulière de votre pompe est aussi importante. Située dans le local technique, la pompe de piscine attire l’eau dans le système de filtration. Elle est dite désamorcée lorsqu’elle ne contient plus assez d’eau. Si elle continue de tourner à vide, elle risque alors la surchauffe et le moteur peut subir de graves dommages. Si beaucoup de pompes sont aujourd’hui auto-amorçantes, ce n’est pas le cas de tous les modèles. Apprendre à réamorcer une pompe est alors très utile.

La désinfection de votre piscine

Désinfecter l’eau de piscine est également important pour protéger le liner. Attention cependant à bien doser les produits d’entretien. En effet, en quantité insuffisante, ils ne seront pas assez efficaces pour préserver l’hygiène de votre bassin. Mais utilisés avec excès, ils risqueraient d’affecter le revêtement et de rendre les parois de la piscine glissantes, donc dangereuses.

Il existe différentes manières de traiter régulièrement l’eau de sa piscine : chlore et stabilisant, désinfectant au brome, électrolyse au sel, oxygène actif…

L'entretien de votre piscine selon les saisons

’entretien de votre piscine ne s’effectue pas uniquement l’été ! Pour profiter un maximum de votre bassin, chaque saison a en effet ses petits principes d’entretien.

Votre piscine au printemps

Le moment de remettre votre piscine en route approche à grands pas. Avant de pouvoir profiter des premières baignades, l’entretien de votre piscine passe par une mise en fonctionnement progressive :

  • Nettoyez votre bassin et retirez les impuretés déposées pendant l’hiver ;
  • Détartrez le filtre de la piscine, vérifiez le bon fonctionnement de la pompe et contrôlez le pH de l’eau. En cas d’une acidité trop forte, videz l’eau du bassin ;
  • Une fois le pH contrôlé et l’eau du bassin éventuellement changée, enclenchez la filtration en continu pendant 1 à 3 jours pour que l’eau soit à nouveau limpide ;
  • Procédez à un entretien hebdomadaire est ensuite requis pour retirer les impuretés du bassin et vérifier la clarté et la propreté de l’eau.

Notez que les opérations de maintenance pour la mise en eau et la filtration pourront varier selon le mode d’hivernage choisi.

L’été à la piscine

C’est la pleine saison pour votre piscine ! Dans la plupart des régions, la saison est particulièrement exposée aux risques d’orage et aux averses soudaines. Celles-ci peuvent entraîner des dépôts d’impuretés qu’il ne faut pas négliger. N’hésitez pas à utiliser quotidiennement une épuisette pour ramasser les feuilles mortes et autres déchets végétaux.

Chaque semaine, vous pouvez aussi :

  • Désinfecter l’eau avec des produits adaptés ;
  • Vérifier la qualité de l’eau : son acidité (pH), sa teneur en sel ;
  • Nettoyer les parois et le fond du bassin avec un robot de piscine.
Robot de piscine BWT
Robot de piscine BWT

L’automne, une saison à ne pas négliger

S’il est toujours possible de profiter de sa piscine en automne, cette période de l’année est propice à la préparation de votre piscine à son hivernage. En général, celui-ci démarre aux alentours du mois de novembre, moment où l’eau du bassin ne dépasse plus les 12 °C. Contrairement au printemps, l’entretien de votre piscine peut être effectué tous les dix jours. De même, le temps de filtration est réduit, proportionnellement au nombre de baignades effectuées.

L’hivernage de votre piscine

Protéger votre piscine et ses équipements lorsque les températures baissent garantit son bon fonctionnement lors des mois les plus chauds. Si vous ne disposez pas d’un abri de piscine, n’hésitez pas à la recouvrir d'une bâche. Pour éviter le risque de gel, pensez aussi à baisser le niveau de l’eau sous les buses de refoulement.

Récapitulatif du type d’entretien par saison

Saison
 Type d'entretien
 Printemps  Remise en fonctionnement : nettoyage du bassin, détartrage du filtre, filtration de l’eau
 Eté
 Exposition : nettoyage des parois et du fond, entretien et traitement de l’eau (désinfection, contrôle du pH et de la teneur en sel)
 Automne  Préparation de l’hivernage : nettoyage, entretien, protection partielle du bassin
 Hiver  Hivernage : nettoyage, baisse du niveau de l’eau, arrêt de la filtration, protection totale du bassin

Vous avez maintenant toutes les clefs pour bien entretenir votre piscine tout au long de l’année. Si vous souhaitez vous faire aider, n'hésitez pas à faire appel au service d’un pisciniste qui vous proposera un contrat annuel dédié à l’entretien d’une piscine pour particulier. Il ne vous reste plus qu’à en profiter. Bonne baignade !

PARTAGER CET ARTICLE:

Visit our international website

Stay on this website