Enterrer une piscine bois : conseils et bonnes pratiques

piscine avec terrasse en bois
piscine extérieure avec terrasse en bois
Vous avez opté pour le naturel et l’authenticité du bois pour votre piscine ? Excellent choix ! En effet, une piscine bois apporte à votre jardin un côté chaleureux et a l’avantage d’être fiable et durable. Par ailleurs, le bois étant un matériau simple à travailler, il se prête à toutes les formes de piscine : piscine en bois rectangulaire, piscine en bois octogonale, piscine en bois carrée… et à toutes les configurations : piscine hors-sol, semi-enterrée ou piscine enterrée. Et cela tombe bien, car vous n’avez qu’une envie : une piscine bois enterrée. Or, les travaux de construction d’une piscine sont totalement différents selon que vous souhaitiez rester hors-sol ou enterrer le bassin. Alors, comment enterrer une piscine en bois ? Faisons le point.
.

Comment enterrer une piscine bois ? Les différentes étapes

Comme pour tout projet de travaux, la construction d’une piscine bois enterrée ne fait pas exception : vous devez faire des choix et bien anticiper pour optimiser et réussir votre projet de piscine. En matière de piscine, et notamment de piscine enterrée bois, procéder étape par étape est particulièrement judicieux, afin de pouvoir profiter de votre piscine en toute sérénité.

Étape 1 : La forme et les matériaux de votre piscine

Piscine bois rectangulaire, piscine bois octogonale, piscine bois carrée… On l’a vu, le bois permet est un matériau flexible qui ne demande qu’à répondre à vos envies. Faites-vous plaisir en choisissant une forme qui appelle à la détente ou plutôt aux jeux en famille.

En ce qui concerne le choix du bois, sachez qu’il a un impact direct sur la durée de vie du bassin. En effet, chaque type de bois a des spécificités qui varient selon son essence : teinte / couleur, aspect, résistance naturelle à la chaleur, au soleil, à l’humidité… Bien choisir le matériau qui composera votre piscine en bois enterrée est un gage de durabilité. Plusieurs essences de bois sont utilisables pour créer la structure de votre piscine : acacia, chêne, châtaignier, frêne ou encore mélèze. Le pin est généralement privilégié, notamment par les fabricants de kit de piscine bois, pour sa résistance et sa facilité de traitement. Attention, cependant, le pin utilisé doit impérativement être traité autoclave classe 4.

Étape 2 : L’emplacement de votre piscine bois enterrée

Une piscine bois a beaucoup d’avantages, mais aussi quelques inconvénients. Par exemple, il faut la nettoyer régulièrement ! Mais il existe quelques astuces pour que l’entretien de votre piscine bois soit moins contraignant. La principale étant le choix de l’emplacement. En effet, choisir un emplacement loin des végétaux de votre jardin pour la construction de votre piscine évitera aux feuilles mortes de tomber dans votre bassin. Un emplacement ensoleillé est aussi idéal pour chauffer l’eau naturellement.

Une fois que vous aurez défini l’emplacement de votre piscine, utilisez des piquets et des fils ou une bombe aérosol pour marquer les repères au sol. N’oubliez pas de noter aussi l’emplacement du local technique pour la filtration et des réseaux d’arrivée et d’évacuation de l’eau et de l’électricité.

piscine_bois_rectangulaire_2
Piscine extérieure rectangulaire en bois

Étape 3 : Le terrassement de votre piscine bois enterrée

Si vous prévoyez d’installer un drainage périphérique, ménagez de l’espace autour de la structure pour être à l’aise. La notice de montage de la piscine bois vous indiquera les cotes à respecter.

Pour le terrassement, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Vous effectuez vous-même les travaux de construction de votre piscine bois, auquel cas vous louerez une pelleteuse pour dégager la terre et l’évacuer ;
  • Vous faites appel à un terrassier qui saura vous accompagner dans cette étape qui peut être délicate.

Étape 4 : La réalisation et la pose de la dalle

Une fois remplie d’eau, votre piscine bois va peser un poids très important. Il est donc primordial de sécuriser son assise et sa stabilité. C’est tout le rôle de la dalle en béton armé, qui doit être suffisamment épaisse (au moins 15 cm) et parfaitement plane pour supporter le poids de la piscine.

Là encore, quelques étapes sont importantes à respecter pour réussir la construction de votre piscine :

  • Après le terrassement, veillez à retirer les pierres et racines du fond des fondations et n’hésitez pas à étaler un lit de gravier de quelques centimètres ainsi qu’un film polyane. Ceux-ci permettent d’éviter les remontées humides sous le bassin et de préserver l’étanchéité de celui-ci.
  • Posez un treillis métallique en le calant sur des petits supports. Il doit être noyé dans le béton et non pas reposer au sol pour assurer une stabilité parfaite à la construction.
  • Utilisez des renforts (berceau, jambes de force) pour solidifier les parois du bassin. La pression qui va s’exercer sur les parois est importante. Suivez les préconisations du fabricant de la piscine, notamment si vous avez acheté un kit de piscine bois.
  • Délimitez les côtés de la dalle avec des planches en bois.
  • Coulez le béton aux bonnes mesures.
piscine carrée en bois
piscine carrée en bois

Étape 5 : Le montage de votre piscine bois enterrée

Si vous avez acheté un kit de piscine bois, suivez bien la notice de montage étape par étape. Les piscines en kit sont généralement livrées avec un DVD ou des aides en ligne. N’hésitez pas à les consulter ou à consulter le fabricant pour avoir accès à des informations supplémentaires.

Étape 6 : Le contrôle de l’étanchéité

Pour éviter les fuites, contrôlez attentivement l’étanchéité des pièces à sceller, des canalisations et des raccords hydrauliques. Et ce, avant même de remblayer autour de votre bassin.

Étape 7 : Le remblai

C’est la dernière étape technique avant de profiter de votre piscine bois, mais pas des moindres. Avant de remblayer, il est primordial de protéger les parois extérieures du bassin avec une nappe d’étanchéité (type Delta MS) et d’isoler le talus en terre avec un géotextile. Il faut ensuite remblayer l’espace entre les deux. Pour ce faire, n’utilisez jamais de terre. Préférez des graviers roulés ni trop petits ni trop gros, qui limitent les phénomènes de tassement et assurent un drainage autour du bassin. Les canalisations doivent quant à elles être recouvertes d’une vingtaine de centimètres de sable et d’un grillage de couleur avertisseur.

A noter : réalisez en même temps le remblai autour du bassin et son remplissage total. Cette précaution évite de faire subir aux parois de la structure une trop forte pression.

piscine carrée en bois
piscine carrée en bois

Le remblai se stabilise au bout d’environ six mois. C’est le temps que vous devrez attendre avant de construire une terrasse jusqu’au bord des margelles, ou une plage de piscine.

Étape 8 : Le choix de votre liner de piscine

Il existe un grand nombre de couleurs de liner de piscine, selon vos envies et le caractère que vous souhaitez donner à votre piscine bois. Bien souvent, le liner est fourni dans une piscine bois prête à monter. Du blanc au noir en passant par le bleu ou le gris, le liner de piscine n’a pas qu’une vocation esthétique. Il protège aussi le bassin de votre piscine et le rend plus confortable au toucher.

Étape 9 : Profitez de votre piscine bois enterrée

Vous l’avez bien mérité, n’est-ce pas ? D’autant plus que vous savez maintenant sur le bout des doigts comment enterrer une piscine bois !

PARTAGER CET ARTICLE:

Visit our international website

Stay on this website