C’est quoi les paramètres clés de l'eau de piscine (pH TAC TH) ?

femme-detente-eau-piscine
femme-detente-eau-piscine
Vous avez une piscine et vous souhaitez en profiter longtemps ? Vous ne voulez pas voir son liner ni ses équipements se dégrader ? Vous ne voulez pas y voir pousser des algues ? Voici de bonnes raisons d’analyser et traiter régulièrement l’eau de votre piscine ! Explications.
.

Pour­quoi véri­fier les para­mètres d’équi­libre de son eau de piscine ?

Avoir une eau de piscine déséquilibrée, c’est risquer la dégradation de vos équipements par la corrosion. Autre effet néfaste – mais non des moindres – d’une eau mal équilibrée : se retrouver avec une eau soit sous minéralisée, qui sera agressive et corrosive, soit trop minéralisée qui sera alors entartrante. Et à la clé, des dépôts de tartre dans les filtres, la tuyauterie et sur les parois de votre piscine.

Trois paramètres à vérifier en priorité pour une eau de piscine équilibrée

Vous l’aurez compris, maintenir l’équilibre de l’eau de votre piscine est obligatoire si vous voulez vous baigner dans une eau limpide, tout en prolongeant la durée de vie de votre bassin et de ses équipements. Il vous faut donc, très régulièrement, veiller à respecter l’équilibre de votre eau de piscine. Trois paramètres doivent retenir toute votre attention : le pH, le TH et le TAC.

Le pH, ou l’acidité de l’eau de piscine

La première valeur à vérifier est le pH, ou Potentiel Hydrogène. C’est lui qui nous renseigne, grâce à un test colorimétrique ou par sa mesure par une sonde de pH, sur le caractère acide ou basique (alcalin) d’une eau. Selon les résultats obtenus, vous devrez ajouter du produit pH+ (carbonate de sodium ou soude) ou pH- (bicarbonate de sodium ou acide sulfurique) afin maintenir le pH entre 7 et 7,4. Une eau trop acide (entre 0 et 7) risque de vous causer des irritations des yeux, alors qu’une eau basique (ou alcaline) dont le pH se situe entre 8 et 14 diminue l’efficacité des désinfectants et favorise la prolifération des algues.
femme-danse-eau-piscine
femme-danse-eau-piscine

Le TH, ou la dureté de l’eau de piscine

Le TH (pour Titre hydrotimétrique) est l’indicateur de la dureté de votre eau de piscine. Une eau trop dure, dont le TH est supérieur à 35 degrés français (noté °f), est une eau qui contient trop de carbonate de calcium et de magnésium. Or la présence de carbonate de calcium favorise l'apparition de calcaire. Et on le sait, c’est le calcaire qui entraîne l’entartrage des équipements et donc leur endommagement précoce. La plus efficace des solutions pour une eau de piscine au titre hydrotimétrique idéal est l’adoucisseur d’eau . Mais, à l’inverse, une eau naturellement trop douce, dont le TH est inférieur à 10°f, pourra avoir tendance à être corrosive , ce qui est aussi mauvais. Tout le jeu consiste donc à déterminer et réussir à maintenir le bon TH.

Le TAC, ou l'alcalinité de l'eau

Le TAC (pour Titre Alcalimétrique Complet) mesure l’alcalinité de l’eau, c’est-à-dire sa richesse en bicarbonate et en carbonate. Cette mesure vous renseigne sur le pouvoir tampon de votre eau de piscine ou sa capacité à retenir les variations de pH. Un TAC trop élevé (supérieur à 30°f) complique le retour du pH à un taux normal. Mais lorsque le TAC est inférieur à 10°f, le pH de l’eau de piscine est généralement instable. En bref, la valeur idéale du TAC doit être comprise entre 10 et 30 degrés français.

Les autres paramètres à prendre en compte pour une eau de piscine saine

  • Les désinfectants : En parallèle au pH de votre piscine, il faut surveiller régulièrement ses taux de désinfectants (chlore, brome, etc.), qui peuvent varier très rapidement. Notez que si l’eau de votre piscine est alcaline (ou basique), les désinfectants classiques sont moins efficaces.
  • L’acide cyanurique : il sert à protéger le chlore des UV et donc à prolonger son efficacité. Il doit se situer autour de 20 à 30 mg/L.
  • La température de l’eau : si se baigner dans une piscine « chaude » est très agréable, ça n’est pourtant pas l’idéal ! En effet, une eau dépassant les 28°C favorisera la prolifération d’algues et pourra, à terme, abîmer votre liner.
  • La couleur et l’aspect de l’eau : une eau verdâtre dénote une prolifération des algues, alors qu’une eau blanchâtre et trouble vous signifie la présence de calcaire.

La balance de Taylor, pour vérifier l’équilibre de votre eau de piscine

Afin de vérifier que votre eau de piscine est bien équilibrée, commencez par observer sa couleur, sa limpidité, sa température… Ensuite, reportez-vous à la balance de Taylor.
balance-taylor-eau-piscine
balance-taylor-eau-piscine
Les trois points (un pour le pH, un pour le TH et un dernier pour le TAC) doivent former une ligne droite si l'acidité, la dureté et l’alcalinité sont équilibrées. À l'inverse, une ligne brisée est le signe d'un déséquilibre de l'eau (en ^ pour une eau entartrante, en v pour une eau agressive).

Les qualités obligatoires et nécessaires d’une eau de piscine

L’eau de votre piscine, en perpétuelle évolution du fait des variations de température, de la pollution environnante et du nombre de baigneurs, doit être analysée régulièrement. Un contrôle hebdomadaire est essentiel pour que son équilibre soit maintenu. Il faut toujours vérifier son pH, son TH, son TAC, mais aussi son taux de désinfectant et le bon fonctionnement de sa filtration. Une eau idéale est donc une eau limpide, désinfectée, non agressive (pas trop douce naturellement) et peu calcaire (pas trop dure). Si vous remarquez que l’un de ces paramètres varie, procurez-vous les produits adéquats pour la rééquilibrer au plus vite. Ensuite, une seule chose à faire : plonger !

Diesen Artikel Teilen:

Visit our international website

Stay on this website